Batterie virtuelle ou stockage virtuel

Mise à jour le 16 juillet 2020

La batterie virtuelle (ou le stockage virtuel de l’électricité)

 

L’autoconsommation une solution viable, environnementale et rentable avec ou sans stockage virtuel ?

Lorsque vous décidez d’investir dans une installation photovoltaïque dans un but de consommer votre production d’électricité, vous le faites pour plusieurs raisons comme la recherche d’autonomie, la liberté dans vos choix futurs, la volonté de faire un geste pour la planète, la valorisation de votre patrimoine et bien sûr le souhait de réduire vos coûts d’électricité en vous affranchissant des hausses constantes du prix du Kwh.

Le marché de l’autoconsommation est en forte croissance en France car installer un générateur solaire est un investissement rentable qui participe à la lutte contre le réchauffement climatique en tant qu’énergie verte et durable. Ainsi vous investissez dans l’économie réelle avec un meilleur rendement que d’autres support d’investissement classiques et un faible risque qui, de plus, aide au développement de l’économie de la France même si les équipements souvent viennent de pays étrangers (en attendant la réindustrialisation de notre pays), les emplois liés à la commercialisation, aux études techniques et au suivi des chantiers bénéficient à notre territoire.

Si votre installation est bien dimensionnée et que vous possédez les outils de suivi adéquats, vous pourrez autoconsommer 60% voire 70% de votre production. Il vous reste donc 30% de production qui n’est pas utilisée, cette part est appelée communément « surplus ».
L’article L. 315-5 du Code de l’énergie dispose que le surplus d’électricité produit en autoconsommation doit, s’il n’est pas vendu à un tiers, être cédé gratuitement au gestionnaire du réseau public de distribution d’électricité sous réserve que cette cession gratuite concerne le surplus produit par les installations dont la puissance installée maximale est de 3 kWc . En un mot si vous avez installé un générateur d’une puissance inférieure ou égale à 3kWc (environ 10 panneaux) votre surplus repart dans le réseau gratuitement. Vous perdez donc le bénéfice financier de ce surplus venant de votre production.

Attention pour les installations dont la puissance installée est supérieure à 3kWc vous ne pouvez pas légalement réinjecter votre surplus même gratuitement dans le réseau. Il vous faut donc brider votre production ou installer une batterie.

Alors quels sont vos choix pour utiliser 100% de la production solaire de votre générateur ?
Pour atteindre 100% d’autoconsommation il vous faut stocker votre production. Aujourd’hui vous pouvez stocker votre production électrique soit dans une batterie physique soit dans une batterie virtuelle gérée par un fournisseur d’énergie.

Stockage virtuel de l’électricité : c’est quoi ?

Stocker l’énergie, c’est mettre en réserve une quantité d’électricité pour l’utiliser plus tard, un exemple => les panneaux solaires produisent de l’électricité en journée, mais vous en avez également besoin pour le soir, s’il est possible de stocker l’électricité dans une batterie(physique), vous pourrez aussi utiliser le système de la batterie virtuelle. (qui vous permet de comptabiliser l’électricité que vous produisez en plus de ce que vous avez besoin (surplus) et de vous restituer ce surplus d’énergie quand vous n’en produisez pas assez).

Quelles différences entre stockage virtuel et stockage avec batterie ?

Stockage virtuel Stockage avec batterie
Pas d’achat de matériel. Achat de matériel et investissement dans une batterie, matériel polluant
Stockage Illimité, conso de 100 % de votre production. Limité à la capacité de la batterie
Pas d’entretien, pas d’action requise Maintenance à réaliser

Le stockage virtuel : l’avenir ?

Les batteries de stockage physique existent sur le marché depuis plusieurs années. Toutefois leurs limites sont désormais bien connues dans l’habitat comme leur coût élevé, la nécessité de place pour les installer, les matériaux polluants qu’elles nécessitent, leur durée de vie limitée et leur capacité de stockage limitée elle aussi. Qu’en est-il alors du stockage virtuel ?

Cette révolution du stockage virtuel a commencé il y a 2 ans et on peut la comparer à la révolution informatique. En effet, il y a peu, vous stockiez vos fichiers informatiques sur un disque dur dans votre ordinateur.

Maintenant tout est stocké dans un Cloud géré par un fournisseur d’accès internet et ainsi vous avez accès à vos informations de façon illimitée et quel que soit l’endroit où vous vous trouvez.

Le stockage virtuel utilise un principe très proche. Vos électrons sont « stockés » dans le périmètre du réseau électrique dont votre fournisseur d’énergie est responsable (l’équivalent de son Cloud). Votre fournisseur d’énergie est le « responsable d’équilibre » sur ce périmètre[1] dont il a la charge et gère les électrons entrants et sortants ainsi que les stocks virtuels de chaque foyer afin que l’ensemble du réseau français reste équilibré.

Vous restez raccordé au réseau national géré par ENEDIS vous garantissant ainsi la fiabilité de la fourniture d’électricité. C’est techniquement illimité en durée et en capacité, non polluant et cela ne prend pas de place.

 

Pour consommer 100% de votre production solaire deux choix s’offrent donc à vous :

  1. Vous investissez dans l’installation d’une batterie physique qui pourra stocker votre surplus et restituera les électrons stockés. Cette solution reste cependant coûteuse (environ de 2 000 € à 4 000 € en fonction de votre demande de stockage). Elle est aussi moins fiable car lorsque votre batterie est chargée elle ne peut plus stocker donc s’il y a encore du surplus il repart sur le réseau notamment en période estivale lorsque la production est la meilleure.
     Vous n’aurez probablement pas besoin de votre batterie en période hivernale car votre production sera plus faible et sera très probablement autoconsommée à 100%.
  1. Vous choisissez un fournisseur d’énergie vous proposant une solution de stockage virtuel qui vous permettra d’auto consommer 100% de votre surplus soit en le déduisant sous forme d’avoir au fur et à mesure de vos besoins, ou de votre facture à la fin de l’année.
    Les durées de contrats sont également variables avec certains qui offrent une totale liberté aux clients, d’autres demandent un contrat avec une durée minimale. Certains s’appuient sur une application dédiée quand d’autres n’en ont pas. Un des fournisseurs offre un pré chargement de sa batterie virtuelle qui vient se rajouter au surplus stocké pour compenser en partie la prime à l’autoconsommation, par ailleurs il accompagne le client à baisser sa facture en période estivale comme hivernale.                                                  

    Les prix de ces solutions par rapport à la batterie physique sont extrêmement compétitifs car ils dépassent rarement 800€ avec tous les services associés. De plus, pour rentabiliser au plus vite votre installation d’autoconsommation vous avez la possibilité de faire coïncider au maximum votre consommation et votre production en changeant vos habitudes de consommation et en utilisant des équipements de pilotage intelligent.

N’hésitez pas à nous demander gratuitement des conseils et des devis comparatifs pour votre projet photovoltaique pour l’auto-consommation avec un système de stockage virtuel, cela vous permettra de mieux comparer tous les systèmes existants pour l’auto-consommation (stockage avec batteries physiques, avec batteries virtuelles, sans stockage,  avec ou sans vente de surplus…).

 

 

Vente de surplus ou batterie virtuelle ?

Si vous ne souhaitez pas auto consommer 100% de votre production vous pouvez quand même valoriser votre surplus.

Vous avez la possibilité de le vendre à Edf OA[2] ou à une régie locale avec obligation d’achat et ainsi bénéficier d’un tarif de rachat garanti pendant 20 ans (actuellement en juillet 2020 à 10 c€/kwh pour une installation < à 9kwc et à 6 c€/kwc au dessus de 9kwc ) avec une prime à l’auto consommation qui est reversée sur 5 ans.

Il est important de bien comparer ce tarif de rachat (vente de surplus) qui va rester bloqué pendant 20 ans par rapport à la valorisation du surplus dans la batterie virtuelle qui elle va évoluer à la hausse car souvent indexée sur le tarif réglementé.

Ainsi les offres de stockage virtuel qui peuvent ne pas sembler intéressantes aujourd’hui le deviennent dans la durée avec l’augmentation continue du coût de l’électricité. Sur la base de 20 ans de l’obligation d’achat, la batterie virtuelle est plus économique sans engagement de durée excessive et avec des services associés vous aidant à réduire vos factures. Pourquoi s’engager sur 20 ans dans un contrat rigide quand on sait que le monde de l’énergie bouge rapidement avec des évolutions technologiques vous facilitant la vie.

Imaginez-vous aujourd’hui utiliser un téléphone qui a 20 ans ? Impensable ! Par exemple, demain la voiture électrique deviendra la norme et vous devrez adapter probablement votre installation photovoltaïque pour pouvoir charger votre nouveau véhicule. Le nouveau véhicule électrique fera office de batterie physique, raison de plus pour opter pour un fournisseur d’électricité proposant le stockage virtuel, car le véhicule ne sera pas toujours présent à la maison, mais pourra se recharger gratuitement la nuit avec le surplus stocké virtuellement.

Ainsi l’agilité et le libre choix font sens dans ce monde énergétique qui évolue vite et les solutions de demain doivent être accessibles aux personnes qui ont fait le choix de l’autoconsommation.

             

 

Les inconvénients de la batterie virtuelle :

on en dénombre un seul, l’absence de prime à l’autoconsommation car celle-ci n’est versée qu’à ceux qui choisissent l’obligation d’achat (vente de surplus). Cette prime à la date du 16/07/2020  est de 1170 € pour une installation de 3 KwC, 1740 € pour 6KwC, et 2610 € pour 9 KwC. La réglementation est cependant amenée à évoluer et les économies réalisables peuvent compenser l’absence d’aide financière.

Il faut savoir que cette prime est financée en partie par la CSPE[3], payée par tous les foyers quel que soit leur fournisseur d’électricité. Il ne s’agit donc pas d’un cadeau de Edf OA ou des régies locales. On peut s’interroger dès lors sur l’augmentation, via cette taxe, du coût de l’électricité de tous alors que des solutions économiques viables qui s’autofinancent existent maintenant. N’y a t’il pas distorsion de concurrence ?

Un client qui auto consomme devrait pouvoir bénéficier de cette prime indépendamment de son choix de gestion de surplus ou bien cette prime ne devrait plus exister et cela réduirait la facture d’électricité de tous les consommateurs en France. (le débat est ouvert…)

Les avantages de la batterie virtuelle :

La solution de batterie virtuelle est compétitive au regard de l’augmentation des tarifs d’électricité sur lesquels est basée la valorisation du surplus, alors que l’obligation d’achat est figée pendant 20 ans.

Mais ce n’est pas le seul avantage :

Elle permet une liberté de choix car n’oblige pas de signer un contrat de 20 ans.

Elle permet de pouvoir auto consommer 100% de sa production.

Elle s’inscrit dans une démarche de réduction de la facture sur le long terme grâce aux applications disponibles.

Ce que ça change pour vous si vous choisissez la batterie virtuelle

Que vous soyez déjà équipés de panneaux solaires ou non, voici ce que ça implique pour vous :

  • Un nouveau fournisseur d’électricité : 100% vert et avec stockage virtuel. Un nouveau contrat vous sera proposé !
  • Votre surplus d’énergie solaire n’est pas vendu mais comptabilisé et réutilisé : votre facture d’électricité sera réduite.

JPME fournisseur électricité

 Exemple de comparaison des offres de batterie virtuelle sur 20 ans de 3 fournisseurs d’électricité

Consommation 10 000 kWh
Option tarifaire   9 kVA Heures Pleines Heures Creuses
Puissance d’installation 6 kWc
Production solaire  8 000 kWh
Autoconsommation 50%
Surplus 4 000 kWh
Consommation résiduelle 6 000 kWh
                 JPME (JeProduitsMonElectricité)          URBAN SOLAR      PLANETE OUI
Comparaison
Coût batterie -599 € -250 € -660 €
Abonnnement sur 20 ans 0 € -1 728 € -1 728 €
Valorisation surplus sur 20 ans 10 594 € 7 310 € 7 310 €
Préchargement Ebatterie 852 € 0 € 0 €
Prime d’investissement 0 € 0 € 0 €
Gains abonnement fourniture 0 € 136 € 272 €
Gains tarif fourniture 882 € 0 € 0 €
Gains totaux 11 730 € 5 468 € 5 194 €
  
__________________________________________________________________________
[1] Via un agrément ministériel obligatoire
[2] OA : Obligation d’achat
[3] Contribution au Service Public de l’Électricité 22,5cts/KWH sur laquelle se rajoute 20% de TVA

Batterie virtuelle, stockage virtuel de l electricité

auto-consommation avec stockage ou batterie virtuelle

photovoltaique, stockage virtuel 2020

installation solaire photovoltaique avec batterie virtuelle

Partenaires

Logo Partenaire

ALMA SOLAR SHOP

Boutique en ligne spécialisée dans la vente de matériels photovoltaïques Alma Solar Shop est une boutique en ligne spécialisée dans la vente de matériels photovoltaïques. Lancée en 2008, Alma Solar a pour ambition de rendre le photovoltaïque accessible aux plus grands nombres et propose ainsi des solutions innovantes directement sur la boutique en ligne.

En savoir plus

Logo Partenaire

Kdisolar

Stockiste, distributeur, grossiste de solutions photovoltaïques pour les professionnels s’appuie avant tout sur l’expertise de son bureau d’ingénierie et de ses commerciaux pour fournir depuis 9 ans un service de haute qualité à ses clients.

En savoir plus

Logo Partenaire

SCTD INDUSTRIE

Votre système de production électrique à partir des énergies renouvelables (éolien ou photovoltaïque) vient simplement réduire votre facture électrique !  Le système est très simple. Le solaire produit de l’électricité qui est consommé en priorité par votre maison. Votre consommation EDF est réduite et vous diminuez donc votre facture. La baisse de votre facture peut être importante si vous utilisez intelligemment votre système.

En savoir plus

Logo Partenaire

ÉCO SOLUTION ÉNERGIE

Acteur dédié aux économies d’énergies, ÉCO SOLUTION ÉNERGIE est aujourd’hui un des leaders dans la vente et l’installation de produits dans le domaine des énergies renouvelables. Contactez-nous pour plus d'informations sur les bâtiments photovoltaïque ou serre solaire clé en main, ou pour la location de toitures photovoltaïques, de terrain (centrale photovoltaïque au sol), et de parking (parking solaire).

En savoir plus

Logo Partenaire

IRFTS

IRFTS obtient le solar keymark avec son système aérothermique.  Créée en 2009, la société lyonnaise IRFTS se compose principalement d’ingénieurs et de technico-commerciaux maîtrisant la chaîne de connaissance et de développement du matériau photovoltaïque, depuis la fabrication jusqu’au branchement sur le réseau. La vocation première d’IRFTS est de trouver de nouvelles solutions permettant de démocratiser les technologies solaires (solutions photovoltaïques et thermiques).

En savoir plus

Logo Partenaire

pompe et moteur

La société pompe et moteur fait partie d’un groupe de 4 entreprises toutes au service de l’eau dans des domaines différents tel que l’agriculture, l’industrie, le bâtiment, le domestique…Nous nous appuyons sur des collaborateurs avec plus de 30ans d’expériences sur notre gamme de pompes et accessoires permettant ainsi de vous proposer des produits fiables et adaptés a votre besoin. Nous disposons d’un réseau commercial réparti sur toute la France ...

En savoir plus