devis energie renouvelable





















Principe de fonctionnement d'une pompe à chaleur


pompe à chaleur ou (PAC) en 2014


Il s'agit d'un dispositif thermodynamique qui prélève la chaleur présente dans un milieu naturel (l'air, l'eau, la terre) pour la transférer vers un autre (par exemple dans un logement pour le chauffer).

Le système de pompe à chaleur fonctionne en fait comme un réfrigérateur (mais à l'inverse, la chaleur est transférée de l'intérieur du réfrigérateur vers l'extérieur).

Le terme de pompe à chaleur (PAC) est surtout utilisé pour désigner des systèmes de chauffage domestique.

Une pompe à chaleur peut fonctionner uniquement dans un sens pour produire du froid (climatiseur froid seul) ou du chaud (pompe à chaleur solaire) ou bien dans les deux sens (pompe à chaleur réversible qui produit du frais en été et de la chaleur en hiver).

On distingue plusieurs types de pompe à chaleur : ( pompe à chaleur air/air,   pompe à chaleur air/eau,   pompe à chaleur eau/eau ou pompe à chaleur sol/sol => le premier terme définit l'origine de l'énergie / le deuxième terme définit le type de diffusion possible).



Pompe à chaleur air/air


la chaleur est prélevée dans l'air et est transférée directement à l'air du local à chauffer ou à refroidir.

Pompe à chaleur air/eau


: la chaleur est prélevée dans l'air et est transférée à un circuit d'eau qui alimentera par exemple un plancher chauffant et/ou rafraîchissant, des radiateurs ventilo-convecteurs ou aérothermes.

Pompe à chaleur eau/eau:


le système prélève la chaleur dans un circuit d'eau en contact avec un élément qui lui fournira la chaleur (terre, nappe phréatique) pour la transférer à un autre circuit d'eau (système généralement adopté pour la géothermie.
Pompe à chaleur sol/sol:  La pompe à chaleur sol/sol puise la chaleur dans la terre et la diffuse dans la maison via un plancher chauffant. Très efficace, la pompe à chaleur sol/sol est conseillée dans le cadre de construction ou d’importantes rénovations, le plancher chauffant étant un émetteur lourd à installer.

La performance énergétique d'une pompe à chaleur se traduit par le rapport entre la quantité de chaleur produite par celle-ci et l'énergie électrique consommée par le compresseur. Ce rapport est le coefficient de performance (COP) de la pompe à chaleur.
Le COP ou coefficient de performance est de l'ordre de 5 sur les modèles de pompe à chaleur géothermiques installés actuellement (cela signifie que pour 1 kW d'électricité consommée, la maison recevra 5 kW de chaleur).

Les systèmes les plus performants ont des COP de 7. Les systèmes à air, moins performants, ont des COP variant de 2 à 5,20.
 NB : la chaleur des premières dizaines de mètres du sol n’est pas due à la chaleur profonde de la terre, mais au rayonnement solaire, la pompe à chaleur (PAC) est souvent qualifiée de géothermique, ce qui est abusif car il s’agit en réalité d’un chauffage solaire utilisant l’électricité.


Cliquez ici pour être informé et recevoir gratuitement 3 devis pour votre pompe à chaleur





La pompe à chaleur géothermique comporte un circuit de captage formé de capteurs.

Dans le cas de capteurs horizontaux:






le circuit est constitué de tubes en boucle, enterrés à faible profondeur entre 0,60 et 1,20 mètre, sur une surface devant représenter entre 1,5 et 2 fois la surface à chauffer. Y circule le fluide frigorigène.
 
Dans le cas de capteurs verticaux: 






 
le circuit est composé de 2 tubes de 75 mètres (sondes géothermiques), distants de 10m et reliés entre eux en formant une boucle. Son avantage sur les capteurs horizontaux est la faible surface qu’il requiert.
 
 
Quant à la pompe à chaleur elle-même, elle est constituée, dans l’ordre du cycle :
  •  d’un évaporateur permettant l’évaporation du fluide frigorigène grâce à la chaleur captée,
  •  d’un compresseur aspirant le fluide vaporisé et élevant la température* ,
  •  d’un condensateur faisant revenir le fluide à l’état liquide,
  • d’un détendeur abaissant la pression du liquide frigorigène.

* C’est après l’élévation de la température que le fluide transmet sa chaleur directement à l’air à chauffer ou à l’eau du circuit de chauffage.
 
La pompe à chaleur est le système de chauffage qui émet le moins de CO2  (voir ci joint le tableau comparatif).


Les sous-rubriques


En savoir plus sur les énergies renouvelables.

devis energie renouvelable annuaire energie renouvelable